Avant propos.

Comme enfant du terroir, relié au Pays-Bwa par une sorte de laisse sociale, partout où je suis, au file des années je situe toujours le véçu quotidien par rapport au Pays-Bwa et sa population. Je souhaite vivement ou rêve parfois, telle ou telle réalisation socio-économique pour la résolution de tel ou tel problème dans la zone.

Un de ces rêves s´est réalisé par le privilège que j´ai eu d´être envoyé à l´école parmis les actifs de mes parents-cultivateurs et de contribuer entre autre par ce travail à présenter le Pays-Bwa sous une image plus constructive et réelle que les précédentes. En l´occurence faire la lumière sur l´enjeu dialectique qui s´y produit face aux facteurs de changement et ainsi faciliter, voir améliorer les rapports de promotion au sein des communautés bwa et de celle-ci avec son environnement social, économique et naturel.

Le respect du boo de son engament qui justifie son dévouement et endurence au travail, seraient possiblement la base de la détermination qui m´a permis de mener ce travail à terme dans ses conditions de réalisation hors du commun.

Néanmoins sans l´appui / la contribution des uns et des autres, vue mes capacités et possibilités limitées, sa réalisation s´aurait été plus difficiles/impossible même. A ce titre, je tiens à remercier avant tout, sincèrement le Prof. Dr. F. Streiffeler qui malgré tout a accepté de suivre le travail et de plus a fait preuve d´une collaboration hors du commun. Dans le cadre du suivi du travail, mes remerciements s´adressent aussi aux Prof. Dr. Georg Elwert et U. Luig pour leurs collaborations pour son achèvement accadémique. De même pour leurs soutiens de toute nature, je remercie vivement toutes les personnes du resseau de relation d´amité et de camaraderie que le travail m´a permis de tisser à Berlin et particulièrement Dr.F. Kambembo pour l´hébergement et la collaboration à l´africaine et monsieur K. U. Seeboerger pour les échanges d´informations entre autres. En plus toutes mes reconnaissances et remerciements à tous mes informants ainsi qu´ aux chefs de village et communautés villageoises toute entière des villages de Batilo, Fangasso, Soundé, Sokoura, Somalo, Benena, Koula, Marékuy et Touba pour leurs accueils et collaborations lors de mes séjours de recherche dans ces villages respectifs.


© Die inhaltliche Zusammenstellung und Aufmachung dieser Publikation sowie die elektronische Verarbeitung sind urheberrechtlich geschützt. Jede Verwertung, die nicht ausdrücklich vom Urheberrechtsgesetz zugelassen ist, bedarf der vorherigen Zustimmung. Das gilt insbesondere für die Vervielfältigung, die Bearbeitung und Einspeicherung und Verarbeitung in elektronische Systeme.
DiML DTD Version 4.0Zertifizierter Dokumentenserver
der Humboldt-Universität zu Berlin
HTML generated:
28.11.2006